16298809_10210782711980614_5638560713004989881_n


J'ai passé un entretien d'embauche. Ces deux petits mots me donnent la chair de poule, j'en ai encore les mains moites. Un entretien d'embauche c'est comme un rancart: Il faut trouver LA tenue parfaite qui dit je suis canon, je suis sûre de moi, je suis indispensable et surtout vous ne devinerez jamais que j'ai mis 3 heures et demi a la choisir, on doit se vendre, essayer de paraître sous son meilleur jour, prouver qu'on en vaut la peine, essayer de ne pas parler trop vite, faire du charme, embellir un peu la vérité, ​accepter d’être jugée, évaluée, testée... Par tous les Saints ! Comme d'habitude, j'ai eu le droit à plusieurs questions du genre:

Citez moi un exemple d'une situation dans laquelle vous avez dû dépasser vos limites. 
Ce à quoi j'ai bien évidemment répondu: Gabrielle Notou n'a pas de limite!

​Pourquoi voulez vous travailler pour nous? 
Parce que ​c'est super bien payé, parce qu'il y a 35 jours de congé par an, parce que c'est à 15 minutes de mon lit deux places et parce que vous avez une super machine à café? 

Pourquoi vous? 
Soyons honnêtes, vous savez très bien que cette question ne débouche jamais par une réponse sincère. On va tous essayer de se vendre avec des arguments qu’on aura soigneusement préparés au préalable et seulement la moitié d’entre eux se révéleront vrais. Je pense que la meilleure réponse à cette question est : Pourquoi pas moi ? Donnez moi ma chance et je ne vous décevrai pas, je vous le promets. Et si par malheur je ne fais pas l’affaire, vous me virez sans préavis et on n’en parle plus. Je partirai sans crise de larmes, mes affaires sous le bras et ce sera la dernière fois que vous me verrez. En revanche, si je conviens au poste, c’est ma vie toute entière qui en sera bouleversée et dans cinquante ans je raconterai à mes petits enfants que si j’en suis là c’est parce qu’un grand homme a décidé de me donner ma chance​. Hashtag toujours plus loin, toujours plus vite. Jusqu'au bout de l'Extrême limite. 

Citez moi trois qualités et trois défauts. 
Défauts: Je procrastine beaucoup, j'ai développé un énorme complexe d'infériorité que même mon psy n'arrive pas à soigner et j'aime les comédies musicales. 
Qualités: Ma vie sentimentale étant égale au néant il n'y a aucun risque que je parte en congé maternité dans les 9 prochains mois. J'ai une grande résistance a la fatigue, je n'ai besoin que de sept heures de sommeil par nuit, quatre cafés Latte et deux shots d'espresso. Et sinon je suis flexible... Enfin par flexible j'entends que je m'adapte facilement pas que je sais faire le grand écart. 
Voilà, voilà. Merci de m'avoir reçue.
Bien à vous, 
G